Science et religion | Thérapies de conversion | Femmes Imams| Religion à l'école

La revue de presse Religions | Société des éditions Empreinte du 12 septembre 2019



Leemage/Mollona

Ces étranges études sur la religion

Gauthier Vaillant, le 11/09/2019

Vous êtes-vous déjà demandé si la croyance religieuse avait une incidence sur les symptômes dépressifs chez les personnes âgées ? La question est pointue, et la réponse, sachez-le, est non. C’est du moins ce qu’ont conclu des chercheurs belges de l’Université catholique de Louvain qui se sont penchés sur le sujet. L’analyse, publiée fin juillet, est venue allonger la liste des études comportementales sur la religion qui, régulièrement, fascinent les médias autant qu’elles surprennent par leurs conclusions.


Elles donnent parfois bonne presse aux religions, comme cette étude du Pew Research Center qui, début 2019, tendait à conclure que la religion rend plus heureux. Ou comme celle menée en 2018 par des chercheurs de l’université de l’Ohio (États-Unis) affirmant que les croyants vivaient en moyenne quatre ans de plus que les athées et agnostiques.


Lire la suite ...


Uppsala university library, CC BY 4.0





ENQUÊTE - "Thérapies de conversion", "séminaires"...quand la religion propose de "guérir" de l'homosexualité





C'est une pratique qui date d'un autre temps mais qui existe encore en France : les thérapies religieuses de conversion pour "guérir" de l'homosexualité. Alors que deux députés veulent les faire interdire sur le territoire, Europe 1 a mené l'enquête sur un phénomène difficilement quantifiable.




Lire la suite ....




Deux femmes imams dirigent une prière pour la première fois en France


C'est un moment inédit pour le culte musulman en France. Pour la première fois, deux femmes imams, Eva Janadin et Anne-Sophie Monsinay, ont dirigé une prière, samedi 7 septembre. Dans une salle louée pour l'occasion à Paris, elles ont prêché devant une soixantaine de personnes, hommes et femmes côte à côte.

Elles affirment que rien, dans les textes de la religion musulmane, n'interdit l'imamat des femmes. "En réalité, l'obstacle à l'imamat des femmes n'est ni religieux ni théologique mais culturel et psychologique", affirment Anne-Sophie Monsinay et Eva Janadin. Elles viennent d'avoir les fonds pour pouvoir prêcher une fois par mois pendant un an.


La France en "retard"

La France accuse un certain "retard" par rapport aux autres pays occidentaux, relève le président de la Fondation de l'islam de France Ghaleb Bencheikh. Les Etats-Unis ont en effet déjà des femmes imams depuis la première prière d'Amina Wadud à New York en 2005. Au Danemark, l'imam Sherin Khankan a créé la mosquée Mariam. Le Canada, Londres ou encore Berlin, comptent aussi des femmes dirigeant la prière devant des assemblées mixtes.





"Parler des religions à l'école ne doit pas être un tabou"


Par Amandine Hirou, publié le 04/09/2019



Isabelle Saint-Martin, directrice d'études à l'EPHE-PSL et auteure du livre "Peut-on parler des religions à l'école ?" (Ed. Albin Michel) dissèque ce sujet inflammable.


Comment parler des faits religieux en milieu scolaire ? Le Conseil des sages de la laïcité, mis en place par le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer en 2018, travaille sur le sujet depuis plusieurs mois. Dans l'attente de ses conclusions, Isabelle Saint-Martin, directrice d'études à l'EPHE-PSL, auteure d'un livre à paraître ce jeudi "Peut-on parler des religions à l'école ?" (Ed. Albin Michel) livre à L'Express ses réflexions.








A retrouver aux éditions Empreinte suite au grenelle sur les violences conjuguales :
























Retrouvez toute l'actualité vue par les médias protes tant sur le site de nos partenaires de Regards Protestants !

  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • Noir Icône YouTube

éditions Empreinte temps présent - contact@editions-empreinte.com - 06 11 44 75 73