Premiers chrétiens | Bible | Marché du livre | Laïcité | Féminisme

La revue de presse Religions | société des éditions Empreinte du 16 juillet 2019




Un papyrus de 1800 ans dévoile une autre histoire des premiers chrétiens


Daté de 230 apr. J.-C., voici un témoignage exceptionnel d’une famille chrétienne sous l’Empire romain. Détenu par l’université de Bâle, ce papyrus vient d’être exhumé, et serait le plus ancien témoignage dont nous disposions sur la vie dans l’Égypte romaine. Aucune autre source historique n’avait, par le passé, apporté un tel éclairage sur cette communauté, à cette époque.




Les récits de persécutions des chrétiens sont légion, mais le Basler Papyrusbrief apporte une nuance de taille : à compter du IIIe siècle, les communautés chrétiennes s’étaient éloignées des villes, pour occuper l’arrière-pays égyptien. C’est un courrier détenu depuis plus d’un siècle par l’université qui nous l’apprend : une lettre signée par Arianus à son frère Paulus. Lire la suite ...


Pour aller plus loin





La guerre commerciale entre Chine et USA finit par crucifier la Bible...


On en poufferait devant l’absurdité de la chose : les relations entre Donald Trump et Beijing n’ont rien de la lune de miel. Les négociations entre les deux pays tournent régulièrement en eau de boudin, avec des dommages collatéraux un peu partout. Au cœur du problème, la hausse des droits de douane. Et pour effet boomerang de provoquer une tempête dans les bénitiers… 


Les éditeurs jeunesse avaient déjà hurlé au meurtre et à l’assassinat : la plupart des ouvrages un peu complexes sont en effet réalisés et imprimés en Chine. Or, la hausse des droits de douane sur ces marchandises poserait de furieuses questions de rentabilité pour le secteur, passablement menacé. 

Du bras de fer commercial à la sauce piquante

L’idée géniale de Trump a été de réévaluer les taxes douanières, passées de 10 à 25 %, sur les quelques 200 à 300 milliards $ de marchandises importées. Pour l’édition, c’était la culture qu’on égorgeait : impossible d’absorber de pareilles hausses de prix, sans les répercuter sur le tarif de vente public. Et des livres devenus trop chers sont avant tout des livres qui ne se vendront plus. Bref, tout l’édifice tremblait.

Jusqu’à présent, le passage à 25 % de frais de douanes, une sacrée barrière pour le commerce chinois, n’était qu’une tentative d’intimidation de Trump pour contraindre Xi Jinping à se rendre au G20. Comme les documents imprimés figurent sur la liste des produits auxquels s’appliquera la surtaxe, on se ronge les ongles avec acharnement dans l’industrie américaine du livre.

Et désormais, outre l’édition jeunesse, c’est le secteur religieux qui claque des dents. Sur le premier semestre 2019, ce dernier connaît une croissance de 9,5 %. Sur l’année 2018, le secteur avait généré 1,22 milliard $ de chiffre d’affaires, avec une croissance de 14,7 %… et plus de 75 % des ventes en format imprimé.

On commence à voir poindre le petit rouleau de printemps qui reste coincé en travers (laqué) de la gorge.  Lire la suite ...



AVRIL CONFIRME LE SUCCÈS DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE ET DE LA RELIGION AUX ÉTATS-UNIS

Par : Lucile Payeton - 12/07/2019


Si le mois d’avril 2019 est en demi-teinte aux États-Unis par rapport à 2018, certains segments se distinguent des autres et notent même de belles progressions.


L’association des éditeurs américains (AAP) a publié hier ses chiffres mensuels de l’édition, faisant état d’un léger recul du chiffre d’affaires de 1,6 % en avril dernier, comparé au chiffre d’affaire d’avril 2018.


Une progression constante de la littérature jeunesse et de la presse religieuse

En avril, les deux segments que sont la littérature jeunesse et Young Adult (YA), et la presse religieuse ont enregistré une progression notable de leurs chiffres d’affaires respectifs.

Les presses religieuses continuent de surfer sur leur succès, passant d’un chiffre d’affaires de 49,5 millions de dollars (44 millions d’euros) en avril 2018 à 54,2 millions de dollars (48,1 millions d’euros) l'année suivante.

La littérature jeunesse et YA a quant à elle augmenté son chiffre d'affaires de 6,7 % par rapport à avril 2018, soit une progression de 146,4 millions de dollars (130 millions d’euros) à 156,1 millions de dollars (138,7 millions d’euros). Cette hausse confirme une tendance déjà observée en janvier et en février dernier. Lire la suite ...




Laïcité : le rapport de l'Observatoire remis au Premier ministre

Par Bernadette Sauvaget — 15 juin 2018 à 06:24


Les questions de laïcité et de religions demeurent très sensibles, même si les atteintes aux principes laïcs restent rares.

On ne sait pas, en fait, si c’est une bonne nouvelle ou non. «Nous constatons une sensibilité toujours très forte sur toute situation qui touche à la laïcité et aux faits religieux», remarque l’Observatoire de la laïcité, présidée par Jean-Louis Bianco, dans son volumineux cinquième rapport annuel. Il sera présenté ce vendredi matin au Premier ministre, Edouard Philippe, après l’avoir été présenté au président de la République à la mi-mai.

En tant que telles, les atteintes aux principes de laïcité seraient, selon le rapport, rares et «mieux contenues.» Après la série d’attentats qu’a connue la France, ce sont surtout les polémiques qui ne faiblissent pas, en particulier à propos d’islam. Mais comme le remarque le rapporteur général de l’Observatoire Nicolas Cadène, «il y a souvent une confusion entre ce qui relève proprement de la laïcité et d’autres champs». Et de prendre l’exemple de l’émoi suscité par un reportage télévisé sur un bar PMU à Sevran (Seine-Saint-Denis), suspecté (à tort) d’interdire son entrée aux femmes.

Lire la suite ...

Lire le rapport dans son intégrité



Christianisme et féminisme



SÉBASTIEN LÉVESQUE - 8 juillet 2019


Dernièrement, j’ai écouté le film «Marie Madeleine», de Garth Davis, mettant en vedette Rooney Mara dans le rôle-titre, ainsi que Joaquin Pheonix dans le rôle de Jésus. Le film est assez peu orthodoxe, proposant une lecture féministe du personnage de Marie Madeleine en se basant à la fois sur la Bible et sur des sources apocryphes. Je suppose qu’il faut donc prendre tout cela avec un gros grain de sel, mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un film intéressant, en phase avec notre époque.




Lire la suite ...


Pour aller plus loin




  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • Noir Icône YouTube

éditions Empreinte temps présent - contact@editions-empreinte.com - 06 11 44 75 73