La revue de presse du 24 janvier


L’imaginaire de Bruckner

Par Laurent Joffrin — 14 février 2017 à 19:16

L’essayiste a raison de souligner que la critique d’une religion ne saurait être confondue avec la détestation d’un groupe ethnique, mais, en revanche, les préjugés dont sont victimes les musulmans n’ont rien d’imaginaire.


Pascal Bruckner est un des très bons essayistes français, et même si son glissement progressif vers la droite peut rebuter certains lecteurs, il n’enlève rien à son talent polémique. Son dernier opus, Un racisme imaginaire, porte la marque de cette ambivalence. En attaquant le concept si répandu «d’islamophobie», en portant le fer au cœur des contradictions d’une certaine gauche, il fait œuvre utile. Mais son tropisme conservateur le conduit aussi à des approximations dommageables. Sur quatre points, il a raison. Mais sur quatre autres, ses thèses sont discutables. Lire la suite ...




D. Schnapper, J. Scott : "Laïcité, de la théorie à la pratique" (Le Monde, 29 sep. 18)

Dominique Schnapper, sociologue, présidente du Conseil des sages sur la laïcité à l’école ; Joan Scott, historienne, auteur de "La Religion de la laïcité" (Flammarion). 1er octobre 2018

[Les articles de la revue de presse sont sélectionnés à titre informatif et ne reflètent pas nécessairement la position du Comité Laïcité République.]

Joan Scott, La Religion de la laïcité, Flammarion, 318 pages, 23,90 euros.

"L’universalisme républicain qui caractérise la tradition politique française est-il un allié dans la lutte contre les inégalités, comme le pense Dominique Schnapper, ou, au contraire, un discours qui, en masquant les différences, entretient les discriminations, comme l’affirme Joan Scott ?

Dans La Religion de la laïcité (Flammarion, 318 pages, 23,90 euros), l’historienne américaine Joan Scott critique avec virulence la laïcité " à la française ". Elle estime que, depuis les années 1990, les discours laïcs comportent des relents islamophobes, voire racistes, et remet en cause la " fable " qui associe, en France, la laïcité, le recul de l’influence religieuse et l’émancipation des femmes. Nous lui avons proposé de dialoguer avec la sociologue Dominique Schnapper, qui croit, elle, aux vertus démocratiques et émancipatrices de la laïcité. Lire la suite ...


A lire également aux éditions empreinte sur ce thème :




A Saint-Pierre-des-Corps, un prophète en son église

Chaque semaine, Frédéric Potet sillonne la France pour relater les petits et grands événements. Dans l’Indre-et-Loire, il a assisté au prêche de Cyrile Noudou, ex- footballeur faiseur de miracles.


A Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire), coincée entre un garage auto et un ­revendeur de climatiseurs, une petite église évangélique aux allures de ­hangar propose quatre offices par ­ semaine. « Etude biblique » le mercredi, « intercession et délivrance » le vendredi…

L’endroit est le fief d’un « prophète » (autoproclamé) en chair et en os, Cyrile Noudou, un ancien footballeur du Tours FC, originaire du Cameroun. Converti au christianisme en 2008, celui-ci dit avoir été « choisi » par Dieu afin de propager sa parole sur Terre. La Communauté missionnaire de l’alliance éternelle (Comidale) comprendrait entre 100 et 200 fidèles, d’après son fondateur-prédicateur. Lire la suite ...


Sur ce sujet aux éditions Empreinte :






  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • Noir Icône YouTube

éditions Empreinte temps présent - contact@editions-empreinte.com - 06 11 44 75 73