• Nombre de pages : 104 pages

  • Dimensions : 195 x 130

  • Publication : octobre 2020

  • ISBN : 9782356142016

Le malaise turc

9.80 €
28 octobre 2020

Nul n’est aujourd’hui capable de prédire comment va évoluer la Turquie ; elle qui célébrera le centenaire de la fondation de sa République en 2023.

 

Qui aurait pu prévoir le virage qu'elle a négocié ces dernières années après avoir été, au début des années 2000, l’étoile montante, candidate au club européen, le modèle à suivre notamment pour les pays musulmans en quête de justice et prospérité ?

 

La faillite de l’occidentalisation, dont l’Europe a sa part, a été le prélude à sa désoccidentalisation progressive accompagnée d’une belligérance tous azimuts, dans le pays comme à l’étranger.

Les pays occidentaux tentent de gérer cette « crise turque », entre incompréhension et impuissance.

Dans cet essai concis et bien documenté, l’auteur fournit des outils d’analyse qui permettent de comprendre l’écartèlement d’une société, entre État, nation, religion, mythe impérial et Occident.

Cette analyse est complétée par un entretien avec deux spécialistes : l’une, sociologue, Nilüfer Göle, l’autre, historien, Étienne Copeaux, tous deux grands témoins de la transformation jamais achevée de la Turquie.

 

Politologue, docteur en épistémologie économique, Cengiz Aktar enseigne l’histoire des idées politiques dans le XIXe siècle ottoman, les politiques de l’Union européenne, et travaille sur les politiques de mémoire. Il est professeur invité à l’université d’Athènes. Il a travaillé notamment pour les Nations Unies et avec l’Union européenne, sur les politiques de migrations et d’asile. Il a fait campagne en Turquie pour la prise de conscience sur le génocide des Arméniens.

1/2
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • Noir Icône YouTube

éditions Empreinte temps présent - contact@editions-empreinte.com - 06 11 44 75 73