La thérapie individuelle travail sur soi

Aujourd’hui, les thérapeutes spécialisés dans le traitement psychodynamique des adolescents et des adultes s’accordent généralement sur une approche plus interactive et moins traditionnelle. Ils privilégient une posture empathique plutôt qu’une posture interprétative plus distante.

Patients et parties prenantes sont amenés à travailler sur le déni et le doute pour prendre conscience de leurs habitudes. Pourquoi un être humain continue-t-il à faire la même chose, alors qu’il aimerait un résultat différent ? Le thérapeute a un regard de reflet : nous fournissons un miroir grossissant pour guider le patient à mieux se voir lui-même (M-E Wybo, Psychologue, Entretien avec l’auteure, 5 Juillet 2016).

Après une prise de poids, un travail individuel devrait être accompagné d’une autre thérapie (familiale, multifamiliale, art-thérapie, théâtre). Dans ce domaine, il existe deux approches principales : psychanalytique (historiquement la plus répandue en France) et l’approche cognitive et comportementale, plus en vogue dans les pays anglo-saxons mais qui, peu à peu, trouve sa place en France.

La psychanalyse cible l’inconscient, le passé et le présent, en vue d’une affirmation personnelle. Aujourd’hui la psychanalyse « pure » traverse une remise en question, et est critiquée par certains pour son manque de créativité. Le pédiatre et psychanalyste anglais Dr Donald Winnicott suggère que le thérapeute recrée un « espace privilégié », un environnement de soutien où l’enfant trouvera par lui-même des réponses à ses troubles.

  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • Noir Icône YouTube

éditions Empreinte temps présent - contact@editions-empreinte.com - 06 11 44 75 73