Apprendre ou réapprendre à rire

  • Le rire est la chose qui me manquait le plus pendant la maladie. Le « drôle », la musique, la tendresse et l’affection nous font tant de bien et permettent un début d’espoir. Je ne pouvais pas rire toute seule. Parfois et pendant quelques instants, je m’accrochais à un dessin animé ou à une chanson. Affamée d’échange avec notre fille, je cherchais à partager, mais la magie du moment n’avait aucune emprise sur elle. Sans arrosage, je sentais que mon âme se desséchait et la dépression gagnait du terrain. Une amie psychologue me consolait : pour l’humour il faut du recul et pour le recul il faut de la patience.

  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • Noir Icône YouTube

éditions Empreinte temps présent - contact@editions-empreinte.com - 06 11 44 75 73